Mon expérience avec l’hydrothérapie du colon

L’hydrothérapie, thérapie du colon ou colon thérapie est une méthode moderne de lavement, douce et non douloureuse.

Le colon

Le colon mesure de 1m20 à 1m80, il est situé à la partie terminale du tube digestif et fait suite à l’intestin grêle. C’est dans le colon que passent et s’accumulent les déchets des aliments après la digestion, qui a lieu dans l’intestin grêle.

Foods-to-Eat-For-Colon-Cleansing

Quand on va à la selle, normalement une à deux fois par jour, on élimine les matières qui sont dans les trente derniers centimètres du colon. Au fur et à mesure des années, les matières non éliminées s’entassent dans le colon et s’incrustent dans sa muqueuse. Les matières fécales subissent l’action des bactéries et se décomposent en produits très toxiques (avec production de gaz malodorants). Ces toxines irritent la muqueuse colique mais passent aussi dans le sang et la lymphe.

L’intoxication de l’organisme est due en grande partie à cette accumulation de matières fécales parfois très anciennes.

Pourquoi réaliser un lavage du colon ?

L’hydrothérapie du colon permet une évacuation de ces vieilles matières ainsi qu’un nettoyage de la paroi du colon où se sont incrustés les déchets, notamment le gluten.

Les bienfaits de ce nettoyage sont immédiats et multiples : le ventre n’est plus ballonné, les gaz disparaissent, l’haleine est améliorée, la circulation sanguine est activée (disparition des œdèmes des membres inférieurs) et progressivement la cellulite disparait. Les fonctions des reins, du foie et de la peau sont activées, ce qui signifie que ces organes vont commencer à mieux fonctionner, donc la digestion sera améliorée et permettra un retour normal du transit en cas de constipation.

L’évacuation des germes coliques permet une disparition des infections urinaires chroniques à point de départ intestinal. L’organisme est détoxifié de manière globale ce qui implique une disparition progressive des allergies, des rhumatismes, des infections chroniques et des infections de la peau.

Au niveau psychologique, on sait que la sérotonine (hormone du bonheur) est produite dans l’intestin. Certaines personnes traitent la dépression avec les lavages intestinaux car cela permet de booster la production de cette hormone ! Le lavement éclaircit les idées et diminue l’anxiété car la mauvaise élimination chronique des matières est une cause de dépression.

Évidemment, cette thérapie est aussi un moyen de prévention efficace contre de nombreuses maladies du colon, comme le cancer.

Comment se passe la séance ?

La séance en elle-même dure environ une heure. Contrairement aux lavements que l’on se fait soi-même, l’hydrothérapie du colon est agréable et non douloureuse.

seance_hydro

En petite blouse d’hôpital, on s’allonge en position fœtale pour laisser le thérapeute introduire la canule lubrifiée à double circuit dans l’anus. Une fois introduite (moment peu agréable), on peut se retourner et rester allongé sur le dos, jambes pliées, pour le reste de la session. Le thérapeute mets alors la machine en marche et l’eau commence à entrer dans le colon puis l’intestin (en vrai, on ne sent pas l’eau). Grâce à des massages permanents de l’abdomen, le thérapeute aide les matières fécales et autres résidus à se décoller de l’intestin et à s’acheminer vers la sortie. L’eau entre donc pas un tube et les matières fécales et autres sortent par un autre. Le système étant complètement fermé, on ne voir rien, ne sent rien et rien ne reste.

On fait en moyenne 10 à 15 remplissages/évacuations d’eau à faible débit et à température variable (entre 30° et 37°). En une heure, il circule environ 70 litres d’eau dans le colon. Cette eau qui circule dans l’abdomen masse et draine les organes intra-abdominaux. Elle active la circulation et lève les spasmes.

Quand l’eau revient claire, le thérapeute retire doucement la canule, le patient va aux toilettes pour uriner et vider l’eau restante. L’appareil est automatiquement désinfecté.

Le processus ne provoque pas de douleur mais est assez intense pour le corps qui travaille beaucoup au court de la séance. L’intestin va se contracter bien plus que la normale, d’où une certaine fatigue physique à la suite de la séance mais cela n’est pas suffisant pour empêcher de continuer normalement sa journée.

Efficacité de l’hydrothérapie du colon

Les matières anciennes, dures, collées et incrustées dans la muqueuse sont difficiles à sortir à cause des boucles, des recoins, des plis, des cryptes, de la longueur ainsi que du diamètre du colon. Beaucoup de colons présentent un péristaltisme (un dynamisme) diminué ou des spasmes. L’hydrothérapie vient pallier les insuffisances du colon. On le comprend très vite en voyant la quantité des matières qui est éliminée (la plus grosse partie ne sort qu’après 30 à 40 minutes d’hydrothérapie). L’hydrothérapie est nécessaire à l’évacuation de ces matières qui ne sortiraient pas naturellement.

L’accumulation de matières explique la fréquence des cancers, des colites, des ballonnements, des troubles digestifs dont souffre 90% de la population à partir de 40 ans (parfois plus tôt).

L’hydrothérapie du colon est bénéfique pour tous, elle doit être faite le plus tôt possible et régulièrement toute sa vie.

MON EXPÉRIENCE

Pourquoi j’ai décidé de suivre ce traitement ?

Pour mon premier contact avec la thérapie, ça a été très intense. Une séance par jour pendant 5 jours, 2 jours de break puis 3 séances. Le thérapeute a estimé que le nettoyage complet de mon colon prendrait 8 séances. Généralement cela va entre 6 et 10 séances. J’ai adoré réaliser ce nettoyage et sentir mon intestin de plus en plus vide. Au bout de la 4eme séance, ce sont des pierres ou des résidus super durs qui ont commencé à sortir ! Et ça a continué comme ça au cours des autres séances ! Des pierres les gars …

Au cours de chaque séance, mon thérapeute en a profité pour me poser plein de questions sur mon mode de vie, mes habitudes, etc, et me donner plein de conseils (listés ci-dessous). J’ai donc appris quelques petites choses en bonus.

Mon thérapeute m’a prescrit la prise de probiotiques en capsules pour créer une bonne flore intestinale en parallèle du nettoyage.

alison-marras-361026-unsplash

 Ce que j’ai appris (ou confirmé) au cours de mes échanges avec le médecin :

  • L’intestin est notre second cerveau : il y a autant de connexions neuronales dans l’intestin que dans le cerveau.
  • L’intestin s’appuie sur divers organes, notamment sur l’utérus et la vessie. S’il est trop surchargé, il peut affecter ces autres organes notamment en perturbant le bon fonctionnement de la vessie.
  • Après la thérapie, l’intestin arrive à retrouver son emplacement normal dans l’abdomen, permettant ainsi de perdre en tour de taille et de soulager les organes voisins.
  • Les conflits avec la famille, les amis, les collègues, le monde ou soi-même sont gardés dans l’intestin.
  • La colère, la frustration et la tristesse sont gardées dans le gros intestin.
  • La santé de l’intestin dépend de l’alimentation, de l’activité physique, de la santé émotionnelle, de la qualité de vie, etc.
  • Aliments non bénéfiques à l’intestin : café, alcool, viande, produits industriels, produits non bio, SUCRE.
  • Aliments bénéfiques à l’intestin : fruits, légumes, racines, noix, graines. Présence de fibres, fraicheur.  
  • Il est déconseillé de boire de l’eau une heure avant et une heure après le repas.

 

J’espère que cet article vous sera utile, n’hésitez pas à me poser vos questions si cette thérapie vous intrigue 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s